Vincent Demongeot

PODOLOGUE

du SPORT

Paris 75007

Prendre RDV sur Doctolib.fr
Accueil » Podologue du sport » Prise en charge de la maladie d’Osgood-Schlatter par le podologue

Maladie d’Osgood-Schlatter : une pathologie du genou prise en charge par le podologue

Votre enfant pratique un sport régulier et se plaint de ressentir une douleur au niveau des genoux ? Il souffre peut-être de la maladie d’Osgood-Schlatter, une pathologie de croissance des os et du cartilage, localisée sur la tubérosité tibiale antérieure (TTA). Cette maladie qui touche tout particulièrement les jeunes sportifs doit bénéficier d’une prise en charge médicale, notamment chez le podologue afin d’éviter qu’elle ne s’aggrave.

C’est quoi la maladie d’Osgood-Schlatter ?

La maladie d’Osgood-Schlatter, appelée également « ostéochondrite du genou », est la plus fréquente des épiphysites de croissance chez le jeune adulte sportif. Cette maladie bénigne de l’adolescent affecte plus particulièrement les garçons entre 10 et 15 ans et est bilatérale dans seulement 30 % des cas.

La douleur se situe au niveau de l’insertion basse du tendon rotulien et de la bosse de l’avant du genou.

Comment diagnostiquer un Osgood-Schlatter ?

Le diagnostic de la maladie d’Osgood-Schlatter se fait avant tout lors de l’examen clinique. Le patient se plaint de douleurs récurrentes au(x) genou(x) déclenchées ou aggravées lors de la pratique du sport et soulagées au repos. La tubérosité tibiale est généralement gonflée et sensible à la palpation.

Pour confirmer son diagnostic, le médecin peut prescrire une radiographie. Elle mettra d’abord en évidence un soulèvement de la tubérosité tibiale antérieure qui peut à terme présenter des calcifications au niveau du ligament patellaire.

Quelles sont les causes du syndrome d’Osgood-Schlatter ?

Il est difficile d’identifier la cause précise de l’apparition du syndrome d’Osgood-Schlatter. Il semblerait qu’il soit dû à une croissance trop rapide du fémur par rapport à celle des tendons et des muscles de la cuisse.

Cette pathologie se voit essentiellement chez les garçons qui pratiquent un sport conduisant à un surmenage articulaire dû à des microtraumatismes répétés au niveau de la TTA comme dans le football, le basketball, le tennis ou encore la gymnastique.

Un bilan postural complet chez le podologue peut mettre en évidence la présence de troubles posturaux comme :

  • un genu varum ou valgum ;
  • une rotule positionnée plus haute que la normale ;
  • une inégalité de longueurs des membres inférieurs.

Comment soigner un Osgood-Schlatter ?

Osgood-Schlatter est une maladie bénigne qui évolue favorablement dans 98 % des cas, sans complication et sans séquelle.

La première chose à faire est de soulager la douleur par la prise d’antalgiques ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens. Une supplémentation en vitamine D, indispensable au maintien de la qualité structurelle de l’os, est également prescrite.

Le repos sportif est essentiel à la guérison de la maladie. Le patient doit éviter de solliciter son genou, notamment de courir et de sauter pendant toute la durée de la poussée douloureuse.

Des séances de kinésithérapie, incluant des exercices de renforcement musculaire et d’étirements, peuvent être utiles et aider le patient à reprendre sa pratique sportive dans de bonnes conditions.

Le podologue a également son rôle à jouer dans la prise en charge des douleurs du genou générées par la maladie d’Osgood-Schlatter. Le port de semelles orthopédiques sur mesure permet de rééquilibrer la posture et de limiter les tensions exercées par le ligament rotulien sur la TTA.

Podologue du sport

Spécialiste en podologie du sport, il possède une grande experience dans la prise en charge des sportifs de hauts niveaux (tennis, running , rugby……)

Il prend en charge les adultes, les enfants sportifs ou non.