Podologue Posturologue

Professionnel de santé  et titulaire du Diplôme d’état de Pédicure Podologue, le podologue est LE spécialiste de la santé de vos pieds.

Prendre RDV sur Doctolib.fr
Accueil » La tendinite du tenseur du Fascia Lata

La tendinite du tenseur du Fascia Lata

Qu’est-ce que la tendinite du tenseur du Fascia Lata ?

Bien connue des podologues du sport, la tendinite du tenseur du Fascia Lata, appelée aussi « syndrome de la bandelette ilio-tibiale » ou encore du nom amusant de « syndrome de l’essuie-glace », est une tendinite du genou un peu particulière mais relativement fréquente que l’on retrouve chez les coureurs et les cyclistes, la plupart du temps. Handicapante et très douloureuse mais cependant banale, cette pathologie concerne l’inflammation du tendon qui relie le côté externe du genou vers la hanche, très sollicité pendant une course lors des mouvements de flexion qu’elle implique. D’où l’appellation « syndrome de l’essuie-glace » mettant en jeu ce tendon qui, en se déplaçant de l’avant vers l’arrière, reproduit exactement le mécanisme du va-et-vient de l’essuie-glace d’une voiture. La tendinite du tenseur du Fascia Lata est donc déclenchée par ce mouvement répétitif qui favorise le frottement du tendon de façon abusive contre la partie externe de l’os du genou, entrainant sa dégradation et son inflammation.

Les causes de la tendinite du Fascia Lata

En dehors des causes extérieures dues à un manque d’échauffement, un surentraînement, une attaque du talon trop prononcée ou l’utilisation de chaussures de sport usées ou mal adaptées, le syndrome de l’essuie-glace peut être la conséquence d’un trouble postural ignoré ou la résultante d’une défaillance mécanique, morphologique ou traumatique non encore identifiée. Le bassin, les membres inférieurs, tous les troubles statiques du pied, bien connus des podologues du sport, évoquent souvent un problème qui n’est pas à chercher à l’extérieur de l’individu mais à bien à l’intérieur, dans son maintien, dans sa posture, dans ses appuis. D’où l’intérêt, dans de nombreux cas, de faire vérifier ses pieds pour un bilan podologique complet et, s’il le faut, de se faire prescrire par le podologue du sport des semelles orthopédiques. Il ne faut pas oublier que les muscles engagés dans une course à pied, très sollicités et de façon intensive, sont des muscles de posture.

Les symptômes de la tendinite du Fascia Lata

Les symptômes varient d’une personne à l’autre avec plus ou moins d’intensité mais en général, on retrouve communément une douleur significative sous l’os externe du côté extérieur du genou, pouvant irradier tout le long de la cuisse et même se propager de la hanche vers le mollet. Elle peut aussi se manifester par une sorte de brûlure exacerbée au moindre mouvement. La douleur est très vive, intenable parfois, et la pliure du genou devient impossible. Curieusement, cette douleur intervient très souvent après un certain temps de course, toujours le même, et oblige le coureur à stopper son activité sportive. Après un temps d’arrêt, quelques jours de repos, des applications de crème ou quelques massages, la douleur s’estompe et finit par disparaître mais le résultat n’est que temporaire car systématiquement la douleur revient au moindre effort, de plus en plus vite et de plus en plus tôt.

Comment traiter la tendinite du Fascia Lata ?

En première instance, le repos, mais si celui-ci s’avère indispensable, il n’est pas suffisant. Un traitement médical est souvent nécessaire lorsque la douleur est vraiment très intense, comme une prescription de pommade ou des comprimés anti-inflammatoires pendant quelques jours. Des séances de mésothérapie peuvent également être bénéfiques pour apaiser les douleurs musculaires. Le médecin peut aussi prescrire quelques séances de kinésithérapie associées à de la physiothérapie sur la zone douloureuse afin de restaurer chez le patient sa capacité de mouvement. Des infiltrations seront indiquées, dans certains cas, à faire exécuter par un rhumatologue. Une fois l’inflammation passée, le mieux est de se rendre chez un podologue du sport pour effectuer un bilan podologique complet afin de faire vérifier ses appuis et, s’il le faut, bénéficier d’un port de semelles orthopédiques.