Podologue Posturologue

Professionnel de santé  et titulaire du Diplôme d’état de Pédicure Podologue, le podologue est LE spécialiste de la santé de vos pieds.

Prendre RDV sur Doctolib.fr

Tendinite d’achille

Vous ressentez une douleur à l’arrière du pied, au niveau de la cheville ? Cela peut être dû à une tendinite du tendon d’Achille. Quels sont les causes et symptômes de la tendinite d’Achille ? Quels sont les traitements possibles ? Découvrez tous les détails de cette pathologie du pied, bien connue par les sportifs !

1. Définition. Qu’est-ce qu’une tendinite d’Achille ?

Bien connue des sportifs, la tendinite d’Achille est une inflammation du tendon d’Achille, aussi appelé tendon calcanéum.
Cette inflammation conduit à des douleurs en arrière du talon, particulièrement handicapantes. En cas d’absence de traitement adéquat, elle peut aller jusqu’à la rupture tendineuse.
Le tendon d’Achille, relais entre le pied et le mollet, est le tendon le plus volumineux et résistant du corps. Cependant, sa pathologie est très fréquente, et ne concerne pas que les sportifs !

2. Quelles sont les causes de cette pathologie ?

Les causes de la tendinite d’Achille sont variées. Elle peut être favorisée par :
• Une sollicitation trop importante du tendon d’Achille lors d’un effort sportif
• Une mauvaise foulée de course (attaque par le talon notamment)
• Un mauvais équipement, tel que des chaussures inadaptées ou usées
• Une mauvaise hydratation chronique
• Certaines morphologies du pied (pieds plats ou pieds creux notamment)
• Certains médicaments (quinolones, statines, voire glucocorticoïdes)
• L’âge et le surpoids

3. Comment identifier ses symptômes ?

Les symptômes de la tendinite achilléenne dépendent de sa forme. Celle-ci peut être aiguë ou chronique, suivant son intensité et sa durée d’action.

Les symptômes de la tendinite d’Achille aiguë sont principalement :
• Une douleur derrière la cheville, brusque et intense, s’étalant sur plusieurs jours ; présente en début d’exercice, elle diminue au fur et à mesure de la séance
• Un tendon sensible au toucher et à la pression
Les symptômes de tendinite d’Achille chronique sont principalement :
• Une douleur présente au début et pendant l’exercice, persistant sur plusieurs semaines ou mois
• Un tendon raide après une période de repos, très sensible lors de manipulations
• Une enflure et protubérance dans le tendon

4. Quelles solutions de traitements envisager ? (+ usage d’orthèses plantaires)

Il existe différents traitements de la tendinite d’Achille, concentrés sur la diminution de la douleur et de l’inflammation. On peut notamment inclure :
• Le repos et l’application de glace, afin de réduire l’inflammation et la douleur
• Effectuer des exercices de renforcement des muscles des jambes
• S’échauffer avant la pratique sportive, et s’étirer après
• Bien s’hydrater, que ce soit pendant l’effort ou au repos
• Effectuer des séances de kinésithérapie ou bien de physiothérapie
• Porter des orthèses pour tendon d’Achille, permettant de maintenir la cheville : les chevillières de protection achilléenne soulagent les douleurs et accélèrent la cicatrisation
• Porter des semelles orthopédiques, permettant de diminuer significativement les forces s’exerçant sur le tendon d’Achille

Bien entendu, cette liste de traitements n’est pas exhaustive. Il convient avant tout de consulter votre podologue si vous souffrez d’une tendinite d’Achille. Celui-ci vous fournira tous les conseils pour éviter les récidives et permettre à votre tendon de guérir.