Podologue Posturologue

Professionnel de santé  et titulaire du Diplôme d’état de Pédicure Podologue, le podologue est LE spécialiste de la santé de vos pieds.

Prendre RDV sur Doctolib.fr

L’aponévrosite plantaire

Définition

L’aponévrosite plantaire désigne une douleur ressentie sous le pied et qui résulte en général d’un traumatisme de la zone située entre le talon et les orteils que l’on nomme l’aponévrose plantaire. Cette membrane fibreuse est indispensable pour le soutien du pied et est sollicitée à chaque fois que vous vous déplacez. Elle est néanmoins très rigide et en cas de choc, elle peut faire l’objet d’une élongation ou d’une déchirure. Il ne fait pas confondre l’aponévrosite consécutive à la rupture de cette membrane et la fasciite plantaire qui elle résulte d’une inflammation des tissus.

Causes

Si tout le monde peut être sujet à une aponévrosite plantaire, les sportifs et les personnes en surpoids sont particulièrement concernés par cette pathologie. L’aponévrosite plantaire est souvent provoquée par une sollicitation excessive du dessous du pied au cours d’une longue marche ou après une séance d’activité physique avec des chaussures mal adaptées. Les personnes diabétiques, souffrant de pieds plats ou qui ont une posture cambrée sont également plus enclines à développer une aponévrosite plantaire. Elle peut également résulter de l’utilisation de talons trop hauts ou de chaussures usées ne maintenant plus correctement le pied.

Quels sont les symptômes de l’aponévrosite plantaire

Généralement, le premier symptôme ressenti par les individus souffrant d’aponévrosite plantaire est une talalgie dès le lever. Certains comparent les douleurs ressenties à des clous plantés dans le talon lorsqu’ils se mettent debout. Au bout de quelques minutes, la sensation s’estompe peu à peu pour revenir au fil de la journée. La douleur peut s’intensifier après de longs moments debout ou après une période de repos. En cas de déchirure de l’aponévrose, un gonflement rougeâtre peut apparaître sur la zone douloureuse. Il est indispensable de consulter si vous souffrez de ces symptômes. En effet, sans traitement médical dans les premiers mois, l’aponévrosite plantaire peut devenir chronique et devenir très handicapante au quotidien en vous privant de vous appuis.

Les solutions pour lutter contre l’aponévrosite plantaire

Si votre médecin soupçonne une aponévrosite plantaire, il fera procéder à une échographie ou à une IRM pour confirmer son diagnostic. Une fois celui-ci posé, diverses solutions s’offrent à vous selon la gravité du problème :

• en premier lieu, arrêtez les sports qui sollicitent particulièrement le dessous des pieds comme l’athlétisme ou le jogging. Privilégiez des activités plus douces comme la natation ou le cyclisme pendant quelques mois ;

• prenez soin de vos pieds en leur offrant des massages et en appliquant régulièrement de la glace sur les zones douloureuses ;

• choisissez des paires de chaussures spécialement adaptées qui préserveront votre talon ;

• la kinésithérapie peut offrir un réel soulagement par la pratique d’exercices d’étirements et l’utilisation des ondes ;

consulter un podologue qui prescrira des semelles orthopédiques permet d’obtenir d’excellents résultats dans certains cas ;

• des infiltrations de corticoïdes peuvent être pratiquées sous échographies pour les douleurs persistantes ;

• si la rupture de l’aponévrose plantaire est importante, la pose d’un plâtre pour une durée de 3 à 4 semaines peut s’avérer nécessaire.